IMAGINE ASSISTE OPTIMISE WEB
DESIGN & CODE

Vague massive de spams

spam-icon

    Une vague massive de spams

    Envoi de factures, relances, notifications de commande… les contenus changent sans arrêt, et les expéditeurs aussi. Seul point commun : tous les mails contiennent un fichier .doc ou .zip en pièce jointe. Il ne faut surtout pas ouvrir cette pièce jointe car elle pourrait endommager votre ordinateur.

    Nous avons l’habitude de voir des spams, mais l’ampleur de l’opération a atteint des proportions jamais vues auparavant, allant jusqu’à causer des retards d’acheminement sur une  plate-forme mutualisée. Pour l’instant, aucune solution technique miraculeuse… 

    Ces agissements sont l’oeuvre de hackers très bien organisés et qui savent parfaitement exploiter les failles et limites du fonctionnement de l’Internet.

    Ne plus recevoir du tout de spams est un objectif louable mais difficilement atteignable : une fois qu’une adresse mail est connue des spammeurs, il n’y a aucune raison pour que cela change ! Il est par contre possible de contenir l’invasion, et de ne pas tomber dans le filet de nouveaux spammeurs.

     

    Au secours !

    Certaines habitudes sur le web favorisent la diffusion de votre adresse mail auprès des spammeurs. Comment contenir l’invasion ?

     

    On n’y touche pas… !

     

    N’ouvrez pas les spams, et ne cliquez pas sur les liens qu’ils proposent
    Si vous ouvrez un spam, ne lui répondez surtout pas
    N’achetez aucun produit ou service proposé par un spam
    Évitez de cliquer sur le lien « se désinscrire » (« unsubscribe ») des spams les plus louches

     

     

    J’utilise une adresse « jetable »…

    Utilisez une adresse secondaire (voire jetable) pour vos inscriptions web du quotidien, notamment sur les sites obscurs ou peu réputés. Ainsi votre adresse principale ne sera réservée qu’à votre entourage et aux services web les plus importants. Lorsqu’une adresse secondaire est trop inondée par les spams, supprimez-là et créez-en une nouvelle.

     

    Je « ruse »…

    Lorsque vous laissez votre adresse mail sur un site, un blog ou un forum, remplacez le « @ » par un « at » ou un « à » par exemple : cela ne trompera pas l’œil humain, mais pourra dérouter certains spambots. Malheureusement pas tous…

     

     

    Je configure ma messagerie

    La plupart des webmails (GMail, Yahoo, Hotmail, etc.) et clients mail (Outlook, Thunderbird, etc.) proposent de répertorier comme spams les messages indésirables. Indiquez quels courriels doivent être considérés comme tels, et avec le temps, votre interface mail les redirigera automatiquement dans un dossier à part.

     

    Je signale

    Signaler le spam au près de signal-spam.fr, pour contribuer à l’amélioration de la lutte anti-spam en France.

     

    On fait la mort…

    Lorsqu’ils vous harcèlent, le mieux est encore de faire le mort : ne pas ouvrir les messages, ne pas cliquer sur leurs liens, ne pas répondre, ne pas se désinscrire, etc. En espérant que les spammeurs le remarquent et vous oublient quelques temps !

    0